Exposition TAIWAN – Diverse / 30 mai – 05 juin

Galerie Space 24B
24 Rue Saint Roch
75001 Paris
Horaires: Ma – Me – J – V – S : 12h-20 / D: 12h-19h

BAMBOO WEARABLES

Exposition du résultat des ateliers menés par l’association Hand in Hand et le National Taiwan Craft Research and Development Institute (NTCRI). Animés par Patricio Sarmiento, Fondateur de Hand in Hand et Directeur du Master Accessoires à l’École Paris College of Art, et Emmanuel Lacoste, bijoutier contemporain et artiste plasticien, chaque année, artisans et designers se sont réunis pour dialoguer et créer des “objets portables”. Le thème central de ces échanges était le corps humain, et le bambou le matériau principal.

En 2011, l’association Hand in Hand et le National Taiwan Craft Research and Development Institute (NTCRI) ont initié un cycle de résidences et de workshops avec le soutien de l’Institut Français. Basé sur l’échange des cultures et des savoir-faire, ce dispositif favorise les rencontres croisées entre créateurs de France et de Taïwan.

Sous la supervision du Dr. Jen-Kuan YAU, Directeur de la Division Technique, et la direction de Mme Hsiu-Feng LIN, Directrice de l’Atelier Bambou, les travaux montrés ici sont les résultats de plusieurs workshops animés par Patricio Sarmiento, Fondateur de Hand in Hand et Directeur du Master Accessoires à l’École Paris College of Art, et Emmanuel Lacoste, bijoutier contemporain et artiste plasticien.

Ces ateliers de recherche et de création se sont déroulés au NTCRI ; durant deux semaines, chaque année, artisans et designers se sont réunis pour dialoguer et créer des “objets portables”. Le thème central de ces échanges était le corps humain, et le bambou le matériau principal. Le bambou est une matière naturelle et disponible en grandes quantités, et dont les propriétés sont nombreuses : résistant, souple, imputrescible, qui peut être teinté, fumé, transformé en charbon, etc. À Taïwan, le bambou est bien plus qu’un matériau de construction, c’est une culture. Et ses applications et propriétés concilient traditions, hautes performances et respect de l’environnement.

Université Shih Chien

Présentation d’une sélection de travaux d’élèves du Département de Design Industriel de l’Université Shih Chien (SCID). Mettant en avant la démarche de ses jeunes diplômés, il présentera une sélection d’œuvres qui traduisent les corrélations naissantes entre mains, matière, et narration. Les élèves ont profité de la qualité des installations et des matériaux locaux pour créer des objets fonctionnels et novateurs.

À l’occasion de la mise à l’honneur de Taïwan aux Designer’s Days 2016, l’Espace 24b accueille le Département de Design Industriel de l’Université Shih Chien (SCID).

Mettant en avant la démarche de ses jeunes diplômés, il présentera une sélection d’œuvres qui traduisent les corrélations naissantes entre mains, matière, et narration. Les élèves ont profité de la qualité des installations et des matériaux locaux pour créer des objets fonctionnels et novateurs.

Le SCID répond aux tendances et exigences de l’industrie taïwanaise. Ses objectifs sont : professionalisation, internationalisation et industrialisation. La combinaison de la théorie, de la pratique et de l’interdisciplinarité est au coeur des programmes supérieurs.

En  2009, le magazine américain Business Week a classé les programmes du SCID dans le TOP 30 World’s Best Design Programs.