Design Residencies

The first hand in hand Residency was developed in Taiwan in 2011, in partnership with the National Taiwan Craft Research and Development Institute (NTCRI). It is an exchange process between 2 distinct cultures with the aim of having Taiwanese artisans collaborate with French designers in order to create “made in Taiwan” sustainable and green products.

For each edition, Patricio Sarmiento selects three designers based in France which are invited by the NTCRI, located in Nantou area, to participate creating and researching in a 5 week residency. French craftsman specialists are also invited to share with Taiwanese artisans, in a workshop, the know-how of a specific technique.

Hand in Hand is a response to several needs of both sides of this Franco-Taiwanese collaboration: for French designers to give this rare opportunity to collaborate on new craft procedures, for Taiwanese craftsmen to experiment and invent new forms and functions in their area, and for the International Taiwanese cultural policy to create a bridge with the artistic and creative industries in France.

Located in Nantou Countuy, NTCRI aims to promote the work of local artisans and design elements that are unique to their culture. The Institute has the objective to present to Taiwanese people the beauty of their own traditional handicrafts and to infuse contemporary aesthetics to everyday-life objects by working with designers, developing international trade towards a creative and sustainable innovation.

A report by the government of Taiwan found 70 types of traditional crafts are still being practiced in Taiwan. Popular crafts include a variety of materials and unique skills: like bamboo craft, paper cutting, knotting, natural dyeing, woodcarving, fine silver craft, paper umbrella making, weaving, embroidery, ceramics, and jade sculpture.

The National Taiwan Craft Research and Development Institute, a government organization promotes and develops artisans and their crafts. In recent years, the Institute has focused on introducing Taiwanese crafts all over the world. To achieve this goal, the Institute has been working on training skilled individuals, encouraging regional cooperation, and developing new local and international markets.

Le premier projet de Hand in Hand est mené à Taïwan en partenariat avec le National Taïwan Craft Research and Development Institute (NTCRI) depuis 2011. C’est un processus d’échanges entre deux cultures différentes dont le but est de faire collaborer des artisans taïwanais avec des designers français sur la création de produits « made in Taïwan » verts et équitables.

Pour chaque édition, Patricio Sarmiento sélectionne trois designers, basés en France, qui sont invités par le NTCRI en résidence de recherches et de création, dans la région de Nantou au centre de l’île, pour une durée d’environ 5 semaines. Des artisans spécialistes français sont également invités à venir partager un workshop en dialogue avec les artisans taïwanais sur une technique précise.

Hand in Hand se pose comme une réponse à plusieurs besoins de part et d’autre de cette coopération franco-taïwannaise : donner cette opportunité qui se fait rare pour les designers français de collaborer sur des pratiques artisanales nouvelles, pour les artisans taïwannais d’expérimenter et d’inventer de nouvelles fonctions et formes à leur matière, et pour la politique culturelle taïwanaise de créer un pont avec la scène artistique et les industries créatives françaises.

Situé dans la region de Nantou, le “National Taiwan Craft Research and Development Institute” NTCRI a pour but de promouvoir le travail des artisans locaux et les éléments de design qui leurs sont propres, uniques au monde. L’Institut s’est donné pour objectif de présenter aux Taïwannais la beauté de leurs arts artisanaux traditionnels et de faire infuser des esthétiques contemporaines dans des objets de la vie quotidienne par la collaboration avec des designers, développant ainsi des échanges internationaux pour l’innovation créative et durable.

Un rapport publié par le gouvernement de Taiwan a trouvé que 70 types de métiers d’art traditionnels sont encore pratiqués à Taïwan. L’artisanat populaire Taiwanaise incluent toutes sortes de matériaux et de compétences, comme l’artisanat du bambou, le découpage de papier, le liage, la teinture naturelle, la sculpture sur bois, le tissage, la broderie, la céramique et la sculpture de jade, etc.

Le National Taiwan Craft Research and Développent Institute, c’est un organisme gouvernemental, qui promeut et développe l’artisanat et ses acteurs. Au cours des ces dernières années, le NTCRI a mis ses efforts sur ​​l’introduction de l’artisanat de Taiwan dans le monde entier. Pour atteindre cet objectif, l’Institut a travaillé sur la formation formation d’experts dans l’artisanat, encouragement à la coopération régionale et le développement de nouveaux marchés locaux et internationaux.